Wednesday, August 31, 2005

Immigration

Pendant que le débat renaît vivement en France, il serait bon de donner des faits. En voici, tirés du CIA World Factbook. Une source sûre, s'il en est !
Taux de migration (est. 2005):







paystaux de migration
Royaume-Uni2.18 migrant(s)/1,000 population
Allemagne2.18 migrant(s)/1,000 population
USA3.31 migrant(s)/1,000 population
Suisse3.58 migrant(s)/1,000 population
France0.66 migrant(s)/1,000 population

2 comments:

  1. Euh, avant de balancer des chiffres comme ça, il faut voir :
    * c'est quoi un "migrant" exactement ?
    * comptent-ils les immigrants naturalisés ?
    * comptent-ils les clandestins, les transitaires, le regroupement familial, etc... ?

    Il faut aussi voir l'évolution historique. La France a peut-être moins d'immigration maintenant, mais par le passé ?

    Enfin, les immigrants sont-ils comptés une seule fois, ou alors chaque année, ceux qui n'ont pas encore été naturalisés sont-ils encore comptés comme migrants ?

    Compte-t-on aussi ceux qui partent ?

    Sachant que tous ces pays ont des lois différentes sur l'immigration et la naturalisation (il est notoirement difficile de se faire naturaliser en Allemagne, héritage du droit du sang oblige), c'est hasardeux de comparer ces chiffres.

    Et puis, j'ai surtout l'impression que Vous-Savez-Qui joue sur "l'immigration ressentie". Avec ça, on peut raconter n'importe quoi n'importe comment, les électeurs voteront les yeux fermés.

    ReplyDelete
  2. Escuse moi, j'ai oublie de donner un lien sur le World Factbook.
    Net migration rate:This entry includes the figure for the difference between the number of persons entering and leaving a country during the year per 1,000 persons (based on midyear population). An excess of persons entering the country is referred to as net immigration (e.g., 3.56 migrants/1,000 population); an excess of persons leaving the country as net emigration (e.g., -9.26 migrants/1,000 population). The net migration rate indicates the contribution of migration to the overall level of population change. High levels of migration can cause problems such as increasing unemployment and potential ethnic strife (if people are coming in) or a reduction in the labor force, perhaps in certain key sectors (if people are leaving).

    Pour le reste, il n'y a pas dans mon article d'analyse, juste des chiffres. Je laisse le lecteur se renseigner et chercher des informations sur le meme theme...

    ReplyDelete