Saturday, December 09, 2006

Le liberalisme au service de l'écologie?

Oui je sais, c'est un peu provocant, mais quand je lis ceci, il me vient tout de suite a l'idée qu'une augmentation du prix de l'électricité inciterait aussi une diminution de consommation. Est-ce si grave? Une énergie plus chère pénalise il est vrai l'économie existante, mais favorise l'environement, et permet l'émergence d'un nouveau marché - le marché d'une énergie plus propre et/ou moins chère.
Dommage qu'il ne soit précisé ni dans l'article du blog ni dans celui du Monde si et dans quelle mesure l'inflation est prise en compte.
Blague à part, il est important de voir la dualité des situations - ici, contrairement au cliché ,socialisme et écologisme divergent. Il est facile de tout critiquer, de se poser en 'altermondialiste', 'humaniste', etc. Il est plus difficile d'amener des solutions constructives et, surtout, de les imposer.

2 comments:

  1. J’ai parcouru un article du journal Le Parisien sur la libéralisation du secteur de l’électricité qui doit avoir lieu en 2007 et j’avoue que je ne suis pas sur de bien avoir compris le message.

    Je retiens que la libéralisation implique obligatoirement l’émergence de concurrents à EDF. Je retiens également que cette libéralisation aura pour conséquence d’augmenter les tarifs de manière substantielle. Je retiens que le consommateur n’aura dans bien des cas guère le choix de son fournisseur contrairement à l’idée que l’on se fait habituellement de la libéralisation totale prônée par les instances européennes. Je retiens toujours que la commission de Bruxelles a le droit de se retourner contre la France si elle estime que les prix offerts par l’opérateur de référence, EDF, sont trop bas.

    Mais ais-je bien compris ? Si oui à qui profite cette libéralisation pas si libérale que cela ?

    Une réponse me vient à l’esprit; La libéralisation a pour but d’offrir à bon compte aux capitaux de la mondialisation orchestrée par l’hyperpuisance américaine de nouvelles opportunités d’investissement. Mais où est donc passé la « gauche du NON » Chevènement ! Mélenchon ! Emmanuelli ! Montebourg ! OU ÊTES-VOUS ??
    http://pourlafranceetgroslay.over-blog.com

    ReplyDelete
  2. J’ai parcouru un article du journal Le Parisien sur la libéralisation du secteur de l’électricité qui doit avoir lieu en 2007 et j’avoue que je ne suis pas sur de bien avoir compris le message.

    Je retiens que la libéralisation implique obligatoirement l’émergence de concurrents à EDF. Je retiens également que cette libéralisation aura pour conséquence d’augmenter les tarifs de manière substantielle. Je retiens que le consommateur n’aura dans bien des cas guère le choix de son fournisseur contrairement à l’idée que l’on se fait habituellement de la libéralisation totale prônée par les instances européennes. Je retiens toujours que la commission de Bruxelles a le droit de se retourner contre la France si elle estime que les prix offerts par l’opérateur de référence, EDF, sont trop bas.

    Mais ais-je bien compris ? Si oui à qui profite cette libéralisation pas si libérale que cela ?

    Une réponse me vient à l’esprit; La libéralisation a pour but d’offrir à bon compte aux capitaux de la mondialisation orchestrée par l’hyperpuisance américaine de nouvelles opportunités d’investissement. Mais où est donc passé la « gauche du NON » Chevènement ! Mélenchon ! Emmanuelli ! Montebourg ! OU ÊTES-VOUS ??
    http://pourlafranceetgroslay.over-blog.com

    ReplyDelete